Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs

Dates et lieux -->

Pour qui ?   TOUS  --->

Pour quoi  ? -->

Autour de quoi ? --->

Contenu lundi 19 octobre -->

Contenu mardi 20 octobre -->

Contenu mercredi 21 oct. -->

Contenu jeudi 22 octobre  -->

Contenu vendredi 23 oct.  -->

Modalités  -->

Télécharger Bul. inscription

Télécharger Programme complet

Réseaux d'Echanges Réciproques de Savoirs

UNIVERSITE D'AUTOMNE 2015 des Rérs

 CONTRIBUTION AU BIEN COMMUN   -   ENGAGEMENT   -   OUVERTURE   -   APPRENTISSAGE -  CONNAISSANCE DE SOI   -   RECIPROCITE   -   RECONNAISSANCE    -   CONFIANCE   - ETONNEMENT


              POUR  QUOI ?

          o

  • Mieux inscrire nos démarches comme des démarches citoyennes, portées par des citoyens.
    Creuser la dimension « politique » de nos réseaux : concernant donc nos choix de société, nos actions collectives, nos engagements citoyens… ce que nous vivons et voulons vivre ensemble, quel avenir nous voulons nous donner…

          o       

  • S’enrichir des analyses construites par des chercheurs, des enseignants, des participants d’autres mouvements d’éducation populaire…

              o
  • Penser ensemble nos pratiques.
    Pour cela, inviter largement dans nos réseaux :  tout le monde est « capable » de penser ce qu’il fait.
    Le faire avec d’autres est une nécessité…
    Travailler à la cohérence entre ce que nous disons et ce que nous faisons.


                        POUR QUI ? TOUS !


  

          ouverte à tous les participants de tous les RERS


  

          ouvert à tous les acteurs de l’école

          praticiens de cette démarche ou intéressés par elle


  


  

          ainsi que des acteurs d’autres expériences,
          associations et mouvements


            Mardi 20 octobre



Apprendre sur soi
et coopérer pour mieux se former réciproquement


Chaque personne sera invitée à travailler sur ces questions :

            

Apprendre à se connaitre pour mieux apprendre et mieux transmettre. Apprendre à apprendre et transmettre pour mieux se connaitre comme apprenant.

            

Apprendre à coopérer et à construire ensemble nos connaissances, nos analyses, nos pratiques…

            

            Cela se fera sous formes de présentations et d’exercices.


            Avec André Giordan, enseignant-chercheur, pédagogue, didacticien.

Lundi 19 Octobre

Contribution – Engagement – Conflictualité


            Comment nos pratiques et outils contribuent-ils à notre humanisation respective et             mutuelle ?


            Quelles pratiques avons-nous de la contribution de chacun ? Comment trouver les             circonstances propres à favoriser la contribution de chacun et de tous ?


            Comment faire que chacun puisse se construire comme citoyen, sujet politique ? Que faire             du conflit ?


            Le conflit : comment accepter la position de l’autre ? La mise à jour des imaginaires à             l’œuvre ? Rôle de la culture, de l’art… pour cette mise à jour.


            Ré/imaginons – Ré/inventons – Re-bricolons !


Avec Jean-Pierre Chrétien, anthropologue. Il a une grande expérience de coopération avec les associations d’éducation populaire. Maître de conférences au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). Il y intervient dans le cadre de la chaire « Expressions et culture au travail ».


            Vendredi 23 Octobre


L'ouverture des associations, de nos réseaux, de l’école…
pour lutter contre les inégalités, pour… ?


Avec Benjamin Moignard (réponse attendue), enseignant-chercheur, sociologue. La nécessité de l’ouverture [de l’école, de nos réseaux, de nos associations, de nos conceptions…] pour lutter contre les inégalités, leur reproduction et leur amplification. Quelles questions cela pose-t-il sur la reconnaissance des personnes ? Sur les apprentissages ? Sur les savoirs nécessaires ? Sur l’étonnement ? Sur l’engagement ? Sur l’appel aux contributions… ?

  


Jeudi 22 octobre 2015


Reconnaissance des (et aux) personnes
Reconnaissance des compétences


Le groupe de travail sur « Le métier d’animateurs de réseaux d’échanges réciproques de savoirs » et du métier « d’animateurs de réseaux ouverts » témoignera de l’état de ses travaux de réflexion et des expériences en cours autour de la reconnaissance des animateurs de réseaux : bénévoles des équipes d’animation salariés des réseaux, professionnels d’institutions…


Avec Bernard Liétard, enseignant-chercheur du CNAM, qui accompagne ce groupe depuis trois ans, accompagnera notre réflexion. Un travail sera proposé à chacun et en coopération pour le repérage par chacun des compétences qu’il met en œuvre, développe et recherche pour faire vivre un réseau : « De quelles compétences suis-je porteur ? De quelles compétences mon équipe et mon réseau sont-ils porteurs ? ».


Avec Pierrot Amoureux et Magdeleine Grison (Réseau des ESAT « Différent et compétent ») partageront leur expérience de la reconnaissance des compétences des travailleurs des ESAT. Et des coopérations engagées avec les réseaux (informations, interventions, réflexions, projets communs, butinages réciproques).


Les « biens relationnels ». Pouvons-nous ensemble décrire ces compétences : la compétence « Bienveillance », la compétence « Confiance », la compétence « Responsabilité », la compétence « Coopération »…

  

            

            Mercredi 21 octobre 2015


Des réseaux apprenants.
À quoi reconnait-on que les réseaux permettent d’apprendre ?


Comment penser et faire ensemble une organisation apprenante ?


            Avec une intervention de Pascale de Rosario, sociologue (chercheur associé Cnrs LISE), directeur de programmes européens (CNAM). Membre du réseau Unesco Avicenne. « Sept dimensions des réseaux apprenants ».

  

o

                     Autour de quoi ?

o

            Celles auxquelles nos pratiques peuvent apporter des « bouts » de réponses.

            Les apprentissages tout au long de la vie, les inégalités, la formation et l’éducation,             différentes formes d’exclusion, la tolérance et l’intolérance, l’engagement, la laïcité et la             démocratie ainsi que leurs conséquences pratiques, l’émancipation, l’engagement, la             contribution de chacun, l’empowerment, le pouvoir d’agir, la solidarité, la démocratie, les             liens entre apprentissages et responsabilités.

o

            Les conditions de leur mise en œuvre et de leurs réussites. Les reconnaissances             nécessaires. Les liens entre les expériences diverses ?

o

            De l’appel à la contribution de chacun, la coopération, la possibilité et la reconnaissance de             multiples formes et parcours d’apprentissages. Et de leurs efffets.

o

            Animateur, coordinateur de réseaux ouverts, n’est-ce pas un nouveau métier (pratiqué en             tant que bénévoles, que salariés, que professionnels de telle ou telle institution) ? Comment             l’exercer ? En s’appuyant sur et en développant quelles compétences et quels savoirs ?


Du lundi 19 au vendredi 23 octobre 2015


à l'Institut de recherche et de Formation

à l'Action Sociale en Essonne (IRFASE)


5 Terrasses de l'Agora à Evry


Penser la société

Agir pour l'améliorer

Continuer à la créer


Apprendre toujours et partout

Se former réciproquement


sur nos territoires de vie quotidienne

dans le monde scolaire et périscolaire

dans nos réseaux


MODALITES

Tous participants et animateurs des réseaux d’échanges réciproques de savoirs® : offreurs/demandeurs, animateurs et coordinateurs, administrateurs…

Tous enseignants de tous niveaux d'établissements. Enfants et jeunes des RERS ou des écoles

Tous participants d’autres associations d’éducation populaire ou de Mouvements pédagogiques.

 

Nous essaierons de proposer des hébergements chez l’habitant, dans la mesure des possibles (il suffira d’apporter draps et serviettes).

Sinon, des coordonnées d’hôtels vous seront adressées si besoin.